L’anniversaire de la Libération commémoré à l’église Saint-Gilles

Dimanche 6 septembre, à l’issue de la messe dominicale, le Père Jacques Duquesne a rappelé que ce jour était celui de l’anniversaire de la Libération de Watten.

A cette occasion il a invité l’assistance autour de la plaque nouvellement installée par la commune, pour commémorer les victimes civiles de la guerre qu’il a béni en y associant les victimes militaires du conflit.

Puis avec les  neuf jeunes qui venaient de faire quelques instants auparavant leur première communion, il a lu la prière des vêpres pour la Paix extraite de la litanie de la réconciliation de la Cathédrale de Coventry. Plusieurs membres des familles des victimes civiles et militaires étaient présentes pour l’occasion.


Les victimes civiles de la Seconde guerre mondiale honorées à l’église

La 2ème guerre mondiale a fait une cinquantaine de victimes civiles dans la commune dont une trentaine victimes des bombardements visant le blockhaus d’Eperlecques. Leurs noms ont été gravés au monument aux Morts lors de sa réfection en 1994.

Dans l’église les noms des victimes militaires des deux guerres mondiales sont également indiqués, mais il n’y avait aucune mention des victimes civiles. 

La fille de l’une d’elles s’en était fait l’écho auprès de plusieurs élus. Sa demande vient d’être exaucée avec l’installation d’une plaque commémorative réalisée et financée par la commune.

Anita Delors-Deram, fille de Marcel Deram tué lors du bombardement, a donc pu découvrir la plaque et exprimer sa satisfaction.  Son père  a été tué lors du bombardement aérien du jeudi 6 avril 1944 qui fit 8 morts rue de l’Hospice et aux abords.

Vers 13h25, par temps très nuageux et plafond bas, 12 bombardiers Liberator B24 américains lancèrent 92 bombes de 454 kilos. Beaucoup tombèrent rue de l’Hospice, aujourd’hui rue de l’Ermitage.

La jeune Anita Deram n’avait que 5 ans et s’en souvient avec émotion: «Nous habitions Loverstel  mon père travaillait à la filature, quand le bombardement a commencé il est venu vers l’église pour s’y réfugier, (l’église était pour beaucoup un lieu de repli) mais il a été touché par des éclats de bombes sur le chemin. Son corps a été emmené dans une chapelle ardente dressée à l’école du Sacré cœur. Nous étions 5 enfants, ce jour là c’était jeudi saint, nous étions contents car nous voulions montrer à notre père les 100 œufs de Pâques que nous avions ramassés, mais nous ne l’avons jamais revu, cela a été très difficile pour nous et notre mère».

Marcel Deram, mort à 36 ans, a été reconnu Mort pour la France en novembre 1944.

La plaque hommage aux victimes civiles du 2ème conflit mondial à Watten sera bénie à l’issue de la messe de 10h30  du dimanche 6 septembre 2020.


Lancement des travaux de rénovation de la toiture de l’église

Lundi 24 février 2020 une réunion a eu lieu en mairie pour lancer la rénovation de la toiture de l’église Saint Gilles, entre le maire Daniel Deschodt, les élus et les techniciens du Sivom des Rives de l’Aa et de la Colme, et l’architecte Etienne Poncelet qui  a été choisi pour assurer la maîtrise d’ouvrage.

Celui-ci va engager toutes les procédures administratives pour commencer ce grand chantier co-financé par le Sivom et la ville de Watten.


Des journées du patrimoine 2019 réussies à Watten

Le programme 2019 des Journées du patrimoine à Watten a attiré des visiteurs venus profiter des visites offertes à l’abbaye (avec l’association Le Conservatoire), à l’église et bien sûr au moulin!

A noter qu’un des charpentiers de l’entreprise Création Bois à Villeneuve d’Ascq est venu offrir des photos du chantier de pose de la charpente du moulin dans les années 80!

Continuer la lecture de « Des journées du patrimoine 2019 réussies à Watten »