“Tour abbatiale”, poème de Dominique Ferlin

Tour abbatiale

Etrange apparition dans les hauteurs,
Tu m’as ému par tes airs de douleur :
Le temps a violenté tes arcatures,
Et les éléments rongé tes sculptures.

Un pôle spirituel millénaire
Devenu site valétudinaire :
L’histoire s’y révèle impitoyable,
Ses acteurs plaidant plus ou moins coupables.

Au départ vivaient là des solitaires,
Hommes de Dieu priant sur cette terre.
Ces ermites attirèrent des disciples :
L’habitat des reclus se fit multiple.

De fait, l’endroit était privilégié :
Une éminence aisée à fortifier,
Sorte d’écrin enchanteur et fertile
Face à la plaine basse et loin des villes.

C’est alors qu’un comte nommé Robert,
Vraie âme de piété sous le haubert,
Approché par le religieux Olfride,
Dota les lieux de droits et de subsides.

Consacrée en abbaye d’Augustins
Au tout dernier quart d’un siècle d’airain –
Onzième d’un Moyen-âge brutal -,
La colline se muait en signal :

Soit spirituel pour le pèlerin,
Soit de navigation pour le marin.
De grands féodaux lui firent des grâces :
Ainsi Thierry et Philippe d’Alsace.

Ce moutier Saint-Riquier, qui rayonnait
Sur des terroirs pris à la mer, donnait
Techniques et science à ce pays rude
En combinant la culture et l’étude.

Puis vinrent des âges obscurs, hélas,
Qui faillirent donner le coup de grâce :
Gueux sacrilèges, guerres destructrices,
Outrages des années réformatrices.

Le salut vint des fils de Saint-Ignace,
Les jésuites qui, occupant la place,
Ont redonné du lustre à l’abbaye
Par leur mission d’instruction du pays.

Cela dura jusqu’à leur suppression
Et qu’un évêque aux néfastes passions
Entreprenne de détruire l’école
Où mûrit le novice John Caroll.

Seule épargnée pour ton rôle de guet
Tu es restée, tour, en témoin muet
Des saccages et violences des guerres,
Dont tu partageas aussi les misères.

Dès lors, ton sort dépend du bon vouloir
D’habitants ayant l’effrayant pouvoir
Ou d’accompagner ta lente agonie,
Ou de restaurer ta ruine bénie.

Dominique Ferlin, le 19 juillet 2020, Aire-sur-la-Lys


La « Bataille de Watten » de Mai 1940 et l’acte héroïque du Capitaine Jean-Marie Leveaux

«En mai 1940, les armées allemandes déferlaient sur la France et allaient de victoires en victoires. Le 23 mai, les premiers éléments blindés de la division ‘SS Adolph Hitler’ venant du Pas-de-Calais se heurtaient à une résistance héroïque des troupes françaises retranchées sur la rive droite de l’Aa et commandées par un chef courageux et exemplaire : le Capitaine Jean-Marie Leveaux.» (extrait de l’avant-propos par Jean-Marie Harlay, maire de 1983 à 2005, dans la brochure de la Bataille de Watten)

«Le vendredi 24 mai vers 6 heures et demi du matin, les premiers coups de canon retentirent à Watten. Les anciens de 14 ne s’effrayèrent pas ayant entendu plus que cela à la dernière guerre. Par contre, certains jeunes commencèrent à trembler en entendant une pareille aubade.» (extrait du récit de Félix Duriez, maire de Watten jusqu’au 30 novembre 1941).

Continuer la lecture de « La « Bataille de Watten » de Mai 1940 et l’acte héroïque du Capitaine Jean-Marie Leveaux »

Le 52ème bulletin des «Amis du Vieux Watten et de sa Région» est paru

Le 52ème bulletin des «Amis du Vieux Watten et de sa Région» est paru, avec en couverture une aquarelle de Ferdinand Hanon, ainsi qu’une carte postale de la «Passerelle de la Bombe».

Au dos, les élèves de 3e du collège du Sacré-Cœur de Watten, promotion 1987-1988.


Le bulletin, au prix de 6€, et toutes les publications, sont en vente au local, ouvert tous les mercredis de 14h30 à 16h30, et les vendredis de 9h à 11h, ainsi qu’à Watten chez M. Sy (tabac-presse), au café des pêcheurs «Chez Carole», et à Millam à la boulangerie Sterckeman.

Il peut être commandé à l’adresse suivante : 2bis place Vandenbergue 59143 Watten (joindre un chèque de 10€ pour le bulletin et les frais d’envoi)


Si vous avez des photos, cartes, ou tout autre document ancien sur Watten, Eperlecques, Holque, Houlle, Millam, Saint-Momelin, Serques, ou Wulverdinghe, contactez l’association des Amis du Vieux Watten et de sa Région au 06.65.40.80.91, pour les publier dans le prochain bulletin !


6 septembre 1944 il y a 75 ans la Libération de Watten

Dans la matinée du 6 septembre 1944, un détachement de voitures de reconnaissance de l’armée canadienne du régiment de Maisonneuve arriva vers 12h jusque l’Aa, qui ne fut pas franchie. Ce fut le premier contact de la population de Watten avec ses libérateurs au carrefour de la rue de la Gare. Les membres des FFI s’efforcèrent de reconstruire une partie du pont de Watten, que les allemands avaient fait sauter pour protéger leur retraite.


Devant le monument aux morts à l’issue du défilé du dimanche 10 septembre 1944.

Télécharger:

Watten la Libération du 6 septembre 1944

Continuer la lecture de « 6 septembre 1944 il y a 75 ans la Libération de Watten »


Les Amis du Vieux et de sa Région en quête de modernisation

“L’assemblée générale des Amis du Vieux Watten et de sa Région s’est tenue, samedi 13 avril, salle Michelle Lecoq. L’occasion pour le président, Michel Voet, de revenir sur une année 2018 riche en évènements et principalement marquée par le succès de l’exposition organisée autour de la guerre 14-18, avec environ 400 visiteurs. La fin d’année a vu également la parution du 51e bulletin de l’association, toujours aussi attendu par les habitants”

 Lire la suite dans L’Indépendant du 18/04/2019



Le 51ème bulletin des “Amis du Vieux Watten et de sa Région” vient de paraître

Le 51ème bulletin des “Amis du Vieux Watten et de sa Région” vient de paraître. De nombreuses illustrations, photos, ou cartes postales composent ce nouveau numéro. En photos de couverture, face: les marais, Serques et Saint-Momelin; dos: tableau de l’église de Wulverdinghe.

Continuer la lecture de « Le 51ème bulletin des “Amis du Vieux Watten et de sa Région” vient de paraître »