“Tour abbatiale”, poème de Dominique Ferlin

Tour abbatiale

Etrange apparition dans les hauteurs,
Tu m’as ému par tes airs de douleur :
Le temps a violenté tes arcatures,
Et les éléments rongé tes sculptures.

Un pôle spirituel millénaire
Devenu site valétudinaire :
L’histoire s’y révèle impitoyable,
Ses acteurs plaidant plus ou moins coupables.

Au départ vivaient là des solitaires,
Hommes de Dieu priant sur cette terre.
Ces ermites attirèrent des disciples :
L’habitat des reclus se fit multiple.

De fait, l’endroit était privilégié :
Une éminence aisée à fortifier,
Sorte d’écrin enchanteur et fertile
Face à la plaine basse et loin des villes.

C’est alors qu’un comte nommé Robert,
Vraie âme de piété sous le haubert,
Approché par le religieux Olfride,
Dota les lieux de droits et de subsides.

Consacrée en abbaye d’Augustins
Au tout dernier quart d’un siècle d’airain –
Onzième d’un Moyen-âge brutal -,
La colline se muait en signal :

Soit spirituel pour le pèlerin,
Soit de navigation pour le marin.
De grands féodaux lui firent des grâces :
Ainsi Thierry et Philippe d’Alsace.

Ce moutier Saint-Riquier, qui rayonnait
Sur des terroirs pris à la mer, donnait
Techniques et science à ce pays rude
En combinant la culture et l’étude.

Puis vinrent des âges obscurs, hélas,
Qui faillirent donner le coup de grâce :
Gueux sacrilèges, guerres destructrices,
Outrages des années réformatrices.

Le salut vint des fils de Saint-Ignace,
Les jésuites qui, occupant la place,
Ont redonné du lustre à l’abbaye
Par leur mission d’instruction du pays.

Cela dura jusqu’à leur suppression
Et qu’un évêque aux néfastes passions
Entreprenne de détruire l’école
Où mûrit le novice John Caroll.

Seule épargnée pour ton rôle de guet
Tu es restée, tour, en témoin muet
Des saccages et violences des guerres,
Dont tu partageas aussi les misères.

Dès lors, ton sort dépend du bon vouloir
D’habitants ayant l’effrayant pouvoir
Ou d’accompagner ta lente agonie,
Ou de restaurer ta ruine bénie.

Dominique Ferlin, le 19 juillet 2020, Aire-sur-la-Lys


Retour en vidéo sur le Bus Merveilleux à la Maison des Archers de Watten

Une collaboration entre la Maison des Archers de Watten, l’Office de Tourisme de Saint-Omer, et l’association Le Conservatoire le samedi 11 janvier 2020.

“Les participants ont eu l’occasion, pour la première fois, de sortir du territoire et de découvrir la Maison des Archers pour une visite très privée puis, lampes torches en main pour certains, ils se sont dirigés vers le moulin de Watten avant d’assister à un spectacle à l’abbaye… “

Source Office de Tourisme de Saint-Omer


Suivi des effectifs hivernants de chauves-souris dans les caves de l’ancienne abbaye de Watten

Les chauves souris sont un maillon indispensable de notre écosystème à ce titre elles font l’objet d’un programme de préservation. Le site de l’abbaye de Watten est l’un des  lieux de la région qui accueille de novembre à avril ces chiroptères souvent mal connus.

«Depuis 6 ans que l’espace d’hibernation a été installé la population va croissant. De  6 individus en 2014  on en est à 47 aujourd’hui, sur ce site très intéressant que nous avons aménagé», indique Vincent Cohez, coordinateur pour les chiroptères au sein de la Coordination mammalogique du Nord de la France. Cette dernière a mené ce programme avec la ville de Watten et le Parc Naturel Régional des Caps et Marais d’Opale.

On ne vous montrera pas de photos car il n’est pas question de déranger les hôtes de l’abbaye, cela compromettrait leur survie, et c’est donc  avec beaucoup de  précautions que Vincent Cohez a réalisé le recensement 2020. «J’aurais aimé voir le murin des marais  une espèce rare mais qu’on peut observer  chassant sur le canal, la population en hibernation à Watten se compose d’une trentaine de murins à moustaches, le reste étant des murins de Daubenton et des murins de Natterer», indique le spécialiste.

En août 2019,  une soirée d’observation le long de l’Aa avec du matériel de détection des sons différents selon chaque espèce avait  permis de découvrir  l’activité nocturne de ces étranges petits mammifères bien protégés à Watten.

Le Groupe Chiroptères de la Coordination Mammalogique du Nord de la France effectue régulièrement des comptages hivernaux. En 2015 les caves de l’ancienne abbaye ont été aménagées avec le Parc Naturel Régional des Caps et Marais d’Opale, permettant de tripler la présence des chauves-souris! Le site a été mis en sécurité et protégé et est non accessible en période hivernale.

Synthèse des comptages

2020: 47 chauves-souris

Murin de Daubenton, une trentaine de Murins à moustaches, et  Murins de Natterer.

2019: 47 chauves-souris

1 Murin de Daubenton, 37 Murins à moustaches, et 9 Murins de Natterer

2018: 40 chauves-souris

3 Murins de Daubenton, 28 Murins à moustaches, 8 Murins de Natterer et 1 Murin indéterminé

2017: 44 chauves-souris

1 Murin de Daubenton, 34 Murins à moustaches, 6 Murins de Natterer et 3 Oreillards roux.

2016: 43 chauves-souris

5 Murins de Daubenton, 31 Murins à moustaches, 5 Murins de Natterer, 1 Pipistrelle commune et 1 Oreillard roux.

2015: 21 chauves-souris

1 Murin de Daubenton, 17 Murins à moustaches, 1 Murin de Natterer, 1 Oreillard roux et 1 Oreillard indéterminé.

2014: 17 chauves-souris

1 Murin de Daubenton, et 16 Murins à moustaches

Les chauves-souris

Le Murin de Daubenton (Myotis daubentoni)

C’est le « Murin pêcheur », sa vie est liée aux étendues d’eau où il chasse en rasant la surface de l’eau, en quête d’insectes aquatiques et quelquefois de petits alevins. Il hiberne dans les souterrains et les anciennes carrières. Il se rencontre sur la quasi-totalité des zones humides du Parc.

Le Murin à moustaches (Myotis mystacinus)

Cette chauve-souris de petite taille (six grammes pour vingt centimètres  d’envergure) est l’une des plus couramment rencontrées en hibernation. Elle chasse dans différents milieux, toujours pourvus de boisement : parcs, jardins, bocages, allées et lisières forestières, le long de la ripisylve sur de petits ruisseaux. Plusieurs colonies de reproduction (dix à quarante individus) ont été découvertes ces dernières années, notamment au sein d’exploitations agricoles (granges, hangars…) à proximité des forêts de Clairmarais ou dans le bocage autour de Licques.

Murin à Moustaches
Murin à Moustaches

L’Oreillard roux (Plecotus auritus)

Agile voltigeur, ce gourmet plutôt forestier évolue au sein du feuillage où il cueille les chenilles. Il utilise les cavités des arbres comme gîtes de reproduction. En hiver, il est couramment observé en léthargie dans les blockhaus forestiers.

Oreillard Roux

La Pipistrelle commune (Pipistrellus pipistrellus)

C’est la plus petite et la plus commune de nos chauves-souris. Elle pèse aussi lourd qu’un morceau de sucre ! C’est elle que l’on voit virevolter autour des réverbères à la nuit tombée, survolant nos maisons et nos jardins.


Ce que dit la loi: pas touche!

Toutes les chauves-souris de France (34 espèces) et celles du Nord-Pas de Calais (21 espèces) sont protégées par la loi du 10 juillet 1976. Il est strictement interdit de leur porter atteinte, sous peine d’amendes. Seuls quelques spécialistes par région, nommés par l’Etat, sont habilités à manipuler les chauves-souris. Au sein du groupe “chiroptères” de la CMNF, quelques membres détiennent cette autorisation spéciale.




Des journées du patrimoine 2019 réussies à Watten

Le programme 2019 des Journées du patrimoine à Watten a attiré des visiteurs venus profiter des visites offertes à l’abbaye (avec l’association Le Conservatoire), à l’église et bien sûr au moulin!

A noter qu’un des charpentiers de l’entreprise Création Bois à Villeneuve d’Ascq est venu offrir des photos du chantier de pose de la charpente du moulin dans les années 80!

Continuer la lecture de « Des journées du patrimoine 2019 réussies à Watten »



Un succès historique pour la Fête Médiévale 2019 à l’abbaye de Watten: plus de 6000 personnes

Ce jeudi 15 août 2019 la Fête Médiévale organisée par la ville et l’association “Watt’en fête” a connu un succès historique. Déjà bien lancée par le superbe concert de Luc Arbogast le mercredi 14 août au soir, suivi d’un feu d’artifice offert par Ciel en fête, la fête a accueilli plus de 6000 personnes sur le site!

(Vidéo JLB Photos)

Félicitations à tous les bénévoles, organisateurs, et participants qui animé ce site historique et merci au public nombreux!

Continuer la lecture de « Un succès historique pour la Fête Médiévale 2019 à l’abbaye de Watten: plus de 6000 personnes »


400 participants pour Fantastiquest 2019 à l’abbaye de Watten!

FantastiQuest c’est terminé! Quelle aventure! Le premier volet ”L’Avènement des Chevaliers Dragons” a réuni plus de 400 personnes sur une semaine d’aventure fantastique!

Merci à tous les centres de loisirs et au public pour nous avoir fait confiance, à toute l’équipe de passionnés d’Innovation Fantastique pour leur implication sans failles, et un tout grand merci également à Daniel Deschodt, Maire de Watten, Rebecca Binet, directrice du Centre Socio-culturel de Watten ainsi qu’à Joël Ducrocq, responsable des fêtes, président de Watten en fête et à toute son équipe pour leur accueil si chaleureux.

Rendez vous l’année prochaine du 27 juillet au 1er août 2020 pour l’acte II! 

Innovation Fantastique





Journées européennes du patrimoine: un bon cru 2018!

Les Journées européennes du patrimoine se sont déroulées ce week-end du 15 et 16 septembre, avec de nombreuses animations: voitures anciennes, visites guidées, balades théâtralisées… qui ont attiré un public en hausse par rapport à l’année dernière à l’abbaye, à l’église et au moulin, sous le soleil!

Continuer la lecture de « Journées européennes du patrimoine: un bon cru 2018! »