La Maison Médicale de Watten a été inaugurée

Un partenariat public privé très satisfaisant pour les praticiens, un exemple cité en référence pour sa réussite.

Samedi 15 décembre après-midi il y avait foule pour l’inauguration de la  maison médicale. Quatre ans après les premiers contacts avec la mairie et  presque un an après sa mise en service, la maison médicale est l’aboutissement du projet de deux jeunes médecins, Maud Fauvarque et Aurore Klouda.  «Nous souhaitions nous installer dans le secteur,  nous sommes allés rencontrer le maire de Watten qui nous a proposé un terrain» rappellent-elles.  Le maire avait de son côté eu des contacts avec les pharmaciens qui souhaitaient cette structure. Une association avec trois autres professionnels de santé a permis le montage financier  pour «créer un outil de travail fonctionnel et agréable avec en projet le développement de l’offre de soins», indiquent les médecins.

«Le centre ville de la commune a pu être dynamisé avec notamment la création d’un parking public paysager de 30 places doté d’une borne de rechargement  pour véhicules électriques» a rappelé le maire Daniel Deschodt. 

En présence du sénateur Jean-Pierre Decool, le maire a notamment salué le travail de la CCHF, remercié André Figoureux pour son soutien et Jean-Paul Monsterlet vice-président pour son implication dans le suivi du chantier.

«La maison médicale de Watten est une référence pour le partenariat public privé que je cite désormais en exemple. Nous avons aménagé ce lieu en lien avec les commerces de proximité dans l’intérêt public», souligne André Figoureux président de la CCHF.

Michel Decool, président du  SIECF, s’est également félicité de la réalisation de cet équipement: le syndicat qu’il préside ayant, outre l’éclairage public, installé la borne pour rechargement des véhicules électriques sur le parking, première borne sur le territoire mise en œuvre ce 15 décembre.

Dans ce projet, la CCHF aura investi 200000€HT pour les aménagements et la commune 50000€ (éclairage, espaces verts, assainissement). Elle a vendu 20000€ le terrain pour construire le bâtiment. Quinze praticiens y exercent dont quatre médecins, un cinquième est espéré, ainsi que l’arrivée d’une sage-femme.

Partager sur:

Facebook Twitter Pinterest Linkedin
Envoyer par email Lien direct Imprimer Imprimer

Mise à jour le:
25 avril 2019