De Fil en Récup, pour s’habiller solidairement à petit prix

Après son implantation à la gare d’Esquelbecq, l’AIPI ouvre le 10 janvier un second magasin «De fil en Récup» 4 place du Rivage à Watten. Ce magasin est un projet d’utilité sociale et solidaire porté par la structure d’insertion qui a 30 ans d’existence et emploie chaque année plus de 80 salariés dont 65 en parcours d’insertion.

https://www.youtube.com/watch?v=2B7segMoaww

Pour Claudine Delassus présidente de l’association c’était évident de revenir à Watten: «Nous avions il a plusieurs années un local à côté des anciens ateliers municipaux où des logements ont été construits et nous n’avons jamais pu en retrouver un. Le maire nous a mis en contact avec les propriétaires d’un salon de coiffure qui fermait et nous y sommes installés. La boutique d’Esquelbecq fonctionne bien avec environ 600 clients répertoriés, nous espérons le même succès à Watten».

Nathalie l’encadrante gérera les deux boutiques. Six personnes travaillent à Esquelbecq, dans un premier temps deux viendront aussi à Watten en attendant une embauche.

«Dans notre boutique on trouvera des vêtements qui nous sont donnés donc en parfait état, et de la deuxième main, indique Nathalie. Les portants sont déjà pleins on y trouve aussi des chaussures et des bijoux fantaisie le tout à des prix allant de 1 à 5 €. Il y a de  beaux vêtements pour homme et femme et un grand rayon enfants. Tout est parfaitement propre, réparé si besoin et rangé. 

Nous allons également faire du repassage, des travaux de couture divers selon les demandes des clients comme réaliser des coussins, poser une fermeture éclair. Actuellement nous confectionnons des chemises pour un client qui a acheté du tissus en Afrique», ajoute la responsable.