Le Sentier de la Montagne de Watten

Le Sentier de la Montagne relie en toute sécurité le centre-ville au sommet du mont de Watten. Accès gratuit et libre. Se munir de jumelles et d’une paire de chaussures adaptée au temps.

Longueur: circuit de 1,1 km – Départ rue de l’Eglise / Arrivée Mont de Watten (72 mètres de dénivelé)
Coordonnées: 2° 12’ 42″ E / 50° 49’ 56″ N
Durée: 1h00 A/R

Informations pratiques

Contact: bureau d’information touristique de Watten
Tél.: 03.21.88.27.78.

Partir de l’Office de tourisme ou de l’église. Parkings mairie, Grand Place, place de la République (proche Poste et Office de Tourisme).

1 L’église Saint-Gilles

Parvis de l’église – rue de l’Eglise. En 1236, une nouvelle église, dédiée à saint Gilles, fut construite en contrebas du bourg de Watten. L’édifice a gardé sa tour d’origine, la nef ayant été reconstruite en 1830. La tour est classé monument historique et fut surmontée d’une flèche jusqu’en 1800. Emprunter la rue du cimetière et entrer dans le cimetière (variante
par la place de la Mairie puis la rue de la Montagne).

2 Le terrain de tir à l’arc à la verticale

Entrer sur le terrain de tir à l’arc en sortant du cimetière (variante en provenance de la rue de la Montagne). En 1428 le seigneur de Watten, Cornil d’Eechout, autorisa la création d’une compagnie d’archers placée sous le patronage de saint Sébastien. Des privilèges lui furent accordés par Philippe le Bon, duc de Bourgogne. Cette société existe toujours sous le nom de « La Guillaume Tell ». Remonter le terrain de tir par les allées entourant les deux perches de tir, et entrer dans la pâture par l’escalier en haut à gauche.

3 Le moulin de la Montagne

Suivre le sentier le long de la pâture jusqu’au moulin. Construit à la fin des années 1760 avec des matérieux en provenance de l’abbaye, le moulin occupe le bastion dit « d’Elbeuf ». Au XVIIème siècle, c’était un moulin à vent en bois qui se dressait au même endroit. Deux autres moulins étaient implantés dans le bas de la vallée, rue de Millam et rue de Saint
-Omer. Le moulin fonctionna jusqu’en 1930 et le dernier meunier mourrut en 1935. Devenu propriété de la commune, il a été entièrement restauré et fonctionne de nouveau. Prendre le sentier par le parking du moulin et longer la route vers l’entrée de l’abbaye (attention à la traversée de la route).

4 La tour de l’abbaye de Watten

Vers 1045, sur les ruines romaines situées au sommet du mont, le moine Alphume fit ériger une chapelle dédiée à saint Riquier. Quelques années plus tard, en 1072, le prêtre Olfride y fonda l’abbaye de Watten avec des moines qui provenaient du monastère de Saint-Gilles près de Liège. L’abbaye fut consacrée en 1097 sous le vocable de « Notre-Dame du Mont de Watten » et fut richement dotée par les comtes de Flandre. Le monastère, construit dans le style roman, obéissait à la règle saint Augustin. C’est autour de l’abbaye, et de la maison dite des jésuites anglais, que s’est établie au XVIIe siècle la fortification principale,
maîtrisant ainsi la route de Cassel. Faire demi-tour et descendre par le même sentier.


Il reste de nombreux vestiges des occupations antérieures et une influence durable dans l’organisation du territoire. Le chemin qui va du centre de Watten au site de l’abbaye permet de les parcourir et de comprendre pourquoi ce lieu a fait l’objet de tant de convoitise.