Les Rivages de la Colme (Watten-Millam)

Circuit à découvrir toute l’année; il emprunte des chemins divers: voie de halage, sentiers forestiers, rue de village et chemins agricoles. Riche en faune et en flore, large patrimoine naturel et architectural. N’oubliez pas les jumelles!

Longueur: départ parking de la mairie Watten, 11 km
Coordonnées: 2° 12’ 47″ E / 50° 49’ 57″ N
Durée: environ 2h30

Informations pratiques


Contact: bureau d’information touristique de Watten
Tél.: 03.21.88.27.78

Les Rivages de la Colme, nouveau circuit balisé, inscrit au PDIPR par le Conseil Général. Départ de la Mairie de Watten (Parking); un départ est également possible sur la place de Millam. Sur le terrain le balisage est jaune.

1 La chapelle Saint-Antoine

Place Roger Vandenbergue-croisement avec la rue Saint Antoine. Au départ de la mairie, remarquer sur la gauche la chapelle Saint-Antoine de Padoue. La mairie est située dans l’ancienne gendarmerie. La faible largeur de la rue Saint-Antoine s’explique par le fait qu’il s’agissait d’un ancien fossé qui aboutissait autrefois dans le canal de l’Aa. Le circuit suit le tracé du GR128

2 La chapelle de la rue du Bois

Prendre la rue de Millam, puis à droite la rue du Bois. Avant la montée dans le Bois, se trouve la « petite chapelle de la rue du Bois », dédiée à Notre-Dame Consolatrice des Affligés, construite en 1875 et restaurée en 1985. Par la rue du Bois, remonter en direction du Bois Royal de Watten.

3 Le vallon de Millam Veld

Après la montée dans le bois, on commence à apercevoir dans le lointain à gauche le littoral de la mer du Nord et les industries de la région dunkerquoise. (Variante: arrivé à Linde Straete, on peut rejoindre directement Millam par le Chemin Royal, tourner à droite après le pont TGV par la Hout Straete, puis la rue de la brasserie.) On rejoint Millam depuis la Linde Straete par le circuit principal, tout droit par la RD226 ou rue Pauvre Straete. Les champs et les pâturages remplissent le paysage : c’est le Millam Veld, le vallon de Millam. Prendre à gauche par le chemin rural de la Welt Straete, jusqu’à la route de Lerderzeele pour arriver à Millam.

4 Millam, des symboles de maçons à la limite de la Flandre maritime

Situé au cœur des terres et des prairies verdoyantes, Millam est un vilage à la limite de la Flandre maritime et de la Flandre intérieure. En entrant dans le village par la route de Lederzeele, remarquer les maisons anciennes, dont certaines sont ornées de «runes» ou symboles de maçons, comme à gauche sur la maison Devoochel datant de 1788. Ces marques servaient à la protection des occupants. Plus loin se trouve l’église Saint-Omer, classée monument historique, datant du XVe siècle. Avant l’église prendre à droite en direction de l’école par la rue de Merckeghem.

5 Au long des watergangs de Millam

Prendre à gauche la Rue du Berdyck. Arrivé au Grand Berdyck, tourner à gauche et suivre le fossé par la droite. Ce fossé est un watergang, fossé qui permet d’évacuer l’eau vers la mer. Passer devant le stade André Vandenterghe puis devant la station de lagunage. Arrivé à la RD46, traverser la route prudemment vers la gauche et prendre le Chemin Vert légèrement sur la droite.

6 La vis sans fin

Le Chemin Vert sillonne à travers champs, avec à droite le lieu-dit du Bavoorde (« voorde » signifie le gué, lieu de passage privilégié sur la Haute-Colme). Arrivé au bout du petit bois sur le Lecht Watergang, tourner à droite. Juste avant remarquer à quelques mètres à gauche un système de relèvement des eaux. Dans les « Wateringues », ces vis sans fin alimentées par l’électricité permettent de pomper l’eau. Arrivé au bord du canal de la Haute-Colme, tourner à gauche par le chemin qui longe le canal.

7 Au pied du mont de Watten

Suivre le chemin de Bavoorde le long du canal, et tourner à gauche à la fourche, rue de la Colme. La route sinue le long de l’ancien tracé de la
Colme. La route se dédouble et un espace vert sépare les deux voies
qui constituaient autrefois les chemins de halage bordant le canal. Remarquer au niveau de l’aire de pique-nique la vue d’ensemble sur la «Montagne» de Watten, la tour de l’abbaye du XVe siècle et le moulin de la Montagne datant de 1731, entourés de fortifications en terre du XVIIe siècle, aujourd’hui boisées. Le mont de Watten est constitué d’argiles des Flandres, surmontées d’un cailloutis de silex qui a empêché l’érosion du mont lors des phases de glaciations. Son sommet culmine à 72 mètres d’altitude. C’est suffisant pour surveiller les alentours, les militaires depuis l’Antiquité l’avaient bien compris! Continuer rue de la Colme et passer sous le viaduc du TGV.

8 Wattendam, l’écluse de Watten

Continuer toujours rue de la Colme. A l’entrée dans Wattendam, c’est toujours l’ancien cours de la Haute-Colme que l’on suit. Au croisement avec la rue de Wattendam, emprunter à pied l’ancienne écluse qui passe sous la route dans le délaissé du canal. Les attaches et graduations sont toujours dans l’écluse. Au sortir de l’ouvrage, des panneaux explicatifs (circuit «Sur les traces du passé de Watten») montrent des cartes postales anciennes.

9 L’ancien tracé de la Colme à Watten

Rejoindre le trottoir de gauche de la rue de la Colme. Les logements ouvriers, autrefois au bord de l’eau, témoignent du passé industriel de Watten: textile, tuilerie, et chantiers navals. L’ancien lit de la Colme est aujourd’hui un espace vert. Passer devant la salle Saint-Gilles (à gauche) et aller tout droit jusqu’à la Grand Place par la rue de Dunkerque. La rue principale de Watten suit l’ancien tracé de l’Aa, et le pont de Watten était situé sur la place. Par la gauche remonter la rue pavée jusqu’à l’église Saint-Gilles, dont les vitraux sont inscrits aux monuments historiques.


Le circuit de randonnée pédestre «Les Rivages de la Colme» vous fait découvrir les tracés de la Haute-Colme, affluent de l’Aa, depuis la Plaine maritime jusqu’aux hauteurs de l’ancien trait de côte.