Travail sur le harcèlement par la classe de Madame Soriot de l’école Fortry

Dans le cadre du projet E-Kids encadré par le BGE, la classe de Mme Soriot a travaillé sur le harcèlement. Les élèves ont décidé de réaliser des affiches pour inciter les personnes harcelées à en parler.

Nous sommes les 27 élèves de la classe de CE2 CM1 de l’école Georges Fortry.

Cette année, nous avons construit un projet sur le harcèlement.

Tout a commencé quand la maîtresse a accroché une affiche au fond de la classe en septembre. Nous avons écrit ce qui nous embêtait au quotidien. Nous avons eu plusieurs idées, toutes très bien mais nous avons fait un vote et c’est le harcèlement qui a été élu.

Ensuite, nous avons rencontré Anne-Laure qui travaille au BGE de Dunkerque. Grâce à elle, nous connaissons nos goûts et nos qualités. Elle nous a dit que nous étions des petits entrepreneurs parce qu’on allait mener un projet du début à la fin.

Par la suite, Monsieur Papineau de l’entreprise Pépiz est venu nous expliquer son travail et comment faire pour que nos affiches soient lisibles.

Nous avons beaucoup travaillé sur le harcèlement. Nous avons commencé par écouter des chansons et la maîtresse nous a lu des histoires. Nous nous sommes creusé la tête pour réussir à convaincre les gens de ne pas laisser faire les harceleurs. Alors, nous avons décidé de faire des affiches.

Nous avons dessiné nos idées mais, hélas cela ne rendait pas joli dans l’affiche. Nous avons donc décidé de faire des photographies. Nous avons donné toutes nos idées à notre maîtresse puis nous nous sommes mis en scène. Ensuite, la maîtresse a fait un montage avec nos photos et nos slogans.

Nous avons contacté l’entreprise Fac Simile qui a accepté de nous imprimer nos affiches gratuitement.

Enfin, nous avons pu distribuer les affiches dans les différentes écoles et quelques commerces de notre ville afin de convaincre le plus de monde possible de l’importance de parler aux adultes quand on est harcelé mais aussi quand on est témoin de harcèlement.