Pêche à l’aimant dans les cours d’eau, lacs et canaux

La pêche à l’aimant est totalement illégale, sans autorisation de la Direction Régionale des Affaires culturelles (DRAC) et du propriétaire, en cas de fouilles sur un terrain privé.

Cette activité est dangereuse, car elle provoque souvent l’extraction de munitions enfouies, mettant en péril la vie des pratiquants, et détournant les équipes de déminage de leur vocation première, la lutte anti-terroriste. La manipulation de munitions de guerre par des particuliers représente un risque réel et dangereux.


Références: Edit de Colbert attribuant à l’État toute découverte réalisée dans un cours d’eau; Article L 542-1 et R 542-1 du Code du Patrimoine.

Partager sur:

Facebook Twitter Pinterest Linkedin
Envoyer par email Lien direct Imprimer Imprimer

Mise à jour le:
6 août 2019