Les géants: la Watten Dame, Gilles Dindin, et Dédé l’Archer

La géante Watten’Dame

La Watten’Dame, géante de 4,50 mètres de haut rappelle le passé industriel de la ville, portant une tuile et une navette pour évoquer les anciennes tuileries du Nord et la filature Vandesmet.

Posée sur une barque elle rappelle le lien de la ville avec les canaux et le marais. Elle est réalisée en fibre de verre et polyester par l’atelier de Gérard Tricart à Strazeele. Elle peut aussi être portée comme un géant traditionnel.

Son baptême a eu lieu le 4 septembre 2011 à la salle Saint-Gilles, entourée de ses parrain et marraine, à l’occasion de la ducasse et de la braderie-brocante.

Le 21 janvier 2012 la Watten’ Dame a effectué sa première sortie à Coudekerque Branche à l’invitation de l’association La Ronde des Géants pour le lancement du calendrier des géants 2012.

Elle est mariée depuis 2015 à Klakke, géant de Zegerscappel.


Le géant Gilles Dindin

En 1709 un épicier du Haut-Pont à Saint-Omer composa une complainte, probablement en flamand, nommée « Voyage de Gilles Dindin aux Grandes Indes à Dunkerque ».

La chanson raconte en 45 couplets le périple de Gilles Dindin allant de Saint-Omer jusqu’au fameux cabaret dunkerquois « Aux Grandes Indes », en passant par Saint-Momelin et Watten. Inspirée de l’histoire de Saint-Momelin (par R. FLAHAUT, s’appuyant sur les dires du Baron du Teil), la complainte raconte avec forces détails et interprétations, parfois quelques exagérations ce voyage à coche d’eau.

Vers la fin du XIXe siècle le personnage réapparaît lors d’un cortège du carnaval de Watten, grâce à Firmin DEBAECKER qui se costuma en Gilles Dindin et inventa son accoutrement. Quatre vingts ans plus tard, Gilles Dindin devint un géant du carnaval par la volonté du comité directeur de l’Harmonie l’Amicale présidée par Raphaël DEREUDRE. Son armature est faite de bois, montée sur quatre rois, et il mesure environ cinq mètres de haut pour un poids de 150 kg. Il sort le lundi de Pentecôte lors du Carnaval d’Eté.


Le géant Dédé l’Archer

C’est le géant des archers, exposé à la Maison des Archers!

Dédé l’Archer est né en 2014 à l’occasion de la création de l’unique musée de France consacré au tir à l’arc à la verticale. Représentant un archer en position de tir, il est visible à l’intérieur du musée. Il porte l’habit traditionnel de la fédération des archers du nord de la France. Au 18e siècle l’uniforme était constitué d’un habit de drap, brodé d’un galon d’or pour les officiers.


 Installez notre application PanneauPocket

 Pour suivre toutes les actualités cliquez-ici

 Abonnez-vous à notre lettre d'information

Retrouvez-nous sur notre page Facebook et Twitter

 Partager sur:

Facebook Twitter Pinterest Linkedin


 Envoyer par email

 Lien direct

 Imprimer

Créé le:
15 février 2019