Travaux de rénovation de la toiture de l’église

Photo: l’architecte en chef Etienne Poncelet présente au maire Daniel Deschodt  le modèle d’ardoise «violine du Pays de Galles» qui recouvrira l’église.

Ce chantier très attendu par la commune est prévu pour 6 à 8 mois. Il est financé par le Sivom des Rives de l’Aa et de la Colme pour la partie échafaudage et couverture; et par la ville de Watten pour la partie charpente.


Phase 2: couverture.

Travaux de charpente

Le chantier de l’église avance bien et respecte le planning établi. Lors de la réunion de chantier du mercredi 21 avril,  les représentants des entreprises, du Sivom et de la mairie de Watten ont pu visiter le chantier et constater les évolutions. Le remplacement des boiseries abimées  s’achève et début mai les premières ardoises seront mises en place.

Dépose de la couverture ardoise

Depuis le 15 mars l’entreprise ECR a débuté la dépose de la couverture en ardoise et de son sous-plancher en bois.

Comme prévu le démontage de la toiture de l’église a commencé le 15 mars les entreprises  ECR et Chevalier Nord sont à l’œuvre pour démonter toutes les ardoises ainsi que la sous couverture en bois, cela devrait être terminé pour le 27 mars.

Les menuisiers interviendront ensuite pour conforter les bois de charpentes défectueux  puis viendront les travaux de zinguerie des chêneaux, et le voligeage. La pose des premières ardoises sur le vaisseau central est prévue à partir du 17 mai.


Phase 1: échafaudage

La pose de l’échafaudage terminée

Le mercredi 10 mars une nouvelle réunion de chantier a été conduite par M. Etienne Poncelet, architecte en chef des monuments historiques, en mairie tout d’abord, puis au sommet de la toiture de l’église, en présence des représentants du Sivom des Rives de l’Aa et de la Colme, de la mairie de Watten et des entreprises.

Bonne nouvelle, le planning a été respecté et ce 10 mars la pose de l’échafaudage par l’entreprise Réatub est terminée. Les nefs sont complètement protégées par un «parapluie». Il permettra dès le lundi 15 mars aux couvreurs d’ECR de déposer la toiture, puis  aux menuisiers des Compagnons du bois d’intervenir en toute sécurité.

Les travaux  de pose de l’échafaudage de l’église prennent fin avec la pose du « parapluie » et des protections (photos 05 mars 2021).

La dépose de la vieille couverture d’ardoises devraient commencer à partir du 15 mars.

Le montage de l’échafaudage cette semaine du 22 février continue autour de la nef et du chœur.

A lire aussi l’article dans L’Indépendant du 11/02/2021: “Par ces températures, monter un échafaudage relève presque de l’exploit

Tôt ce mercredi 3 février 2021 un camion est venu décharger l’échafaudage du chantier de rénovation de la toiture de l’église Saint Gilles.

L’entreprise Réatub de Loison-sous-Lens va assembler ce grand mécano de plusieurs milliers de pièces, afin de recouvrir l’église d’un «parapluie», pour la protéger des intempéries et permettre aux ouvriers de travailler à l’abri. 

Une fois ce gros travail achevé l’entreprise de couverture et les menuisiers pourront alors intervenir.


Travaux de l’ex-cinéma rue Saint-Antoine

Les travaux de rénovation de l’ex-cinéma rue Saint-Antoine ont commencé.


2 avril 2021 – Sablage des façades:

Les travaux se poursuivent à l’ancien cinéma avec le sablage des façades qui permettra la mise en valeur de cette construction. Les travaux de reconstruction du pignon d’entrée vont bientôt démarrer. Ils se poursuivront par la pose de charpente.

19 mars 2021 – Coulage de la dalle:

Les travaux avancent bien avec le coulage de la dalle ce vendredi 19 mars 2021. Le pignon va pouvoir être remonté, et des essais de sablage des briques ont eu lieu.

Toutes les semaines les représentants des entreprises et de la mairie se réunissent avec l’architecte Guy Tavart pour faire le point.

23 février 2021 – La CCHF pour l’aménagement paysager du parking:

Comme toutes les semaines une réunion de chantier pour la salle de l’ex-cinéma a lieu. Aujourd’hui 22 février 2021 la participation de la CCHF et des adjoints de la commune pour l’aménagement extérieur et paysager de la salle et du parking.

12 février 2021 – Les travaux ont commencé:

C’est parti! Après quelques jours de retard sur le planning, le chantier de réhabilitation de l’ancien cinéma a commencé. L’entreprise Vuylsteker de Loon-Plage est la première à intervenir. Elle a en charge le chantier du gros œuvre qui durera 3 mois. Les autres entreprises prendront le relais pour encore 3 mois de travaux. Sept entreprises interviendront, sous la conduite de l’architecte Guy Tavart.

Pour ce chantier d’un coût de 281.776€, la commune a obtenu une subvention de 88.400€ du Conseil Départemental du Nord. Le solde sera financé par le budget communal et les fonds de concours de la CCHF.

«Le planning d’occupation de nos salles est souvent un casse-tête, indique le maire Daniel Deschodt, cette nouvelle structure aura toute sa place pour le développement des activités communales qui ne manquent pas, même si elles sont un peu en sommeil actuellement».

Cette rénovation de qualité contribuera à embellir les abords de la mairie et à rendre l’entrée de ville agréable. A la clé un équipement à usages multiples: réunions, spectacles de petite jauge, conférences, accueil de groupes, expositions, manifestations et réceptions diverses.

25 janvier 2021 – Installation du chantier:

Les travaux de l’ex-cinéma rue Saint-Antoine ont démarré par l’installation du chantier sur le parking jouxtant l’ancienne “Salle des Pompiers”.

Les parkings de la mairie et celui aménagé rue de Dunkerque sont à votre disposition.

Les travaux de rénovation de l’ex-cinéma rue Saint-Antoine ont commencé. Pour ce chantier d’un coût de 281.776€, la commune a obtenu une subvention de 88.400€ du Conseil Départemental du Nord. Le solde sera financé par le budget communal et les fonds de concours de la CCHF. La durée prévue des travaux est de 7 mois.

Le stationnement de tous les véhicules sera interdit sur le parking de l’ex-cinéma (angle de la rue St-Antoine et de la rue des Alliés) du lundi 25 janvier 2021 jusqu’à la fin des travaux (durée probable de 7 mois). Cette disposition entre en vigueur dès la pose par les services techniques municipaux de la signalisation réglementaire (arrêté N°9272 du 14/01/2021)