Dates clés de l’histoire de Watten

Watten, dont le nom signifie « passage à gué », a su conserver et entretenir les vestiges des siècles qui font sa fierté.

Lorsque la mer couvrait encore ses terres aujourd’hui bâties et cultivées, des peuplades romaines avaient choisi de s’établir à Watten, elles furent détrônées par les francs, eux-mêmes chassés par les normands qui détruisirent la ville en 881. C’est la présence monastique qui sauva Watten de l’abandon. Un prêtre décida en 1072 de fonder un monastère sur la Montagne de Watten.

Au cours des siècles, la cité fut l’enjeu de nombreux combats et subit les discordes entre souverains de France, d’Angleterre, de Flandre et d’Espagne auxquels elle appartint alternativement jusqu’en 1678 date de son retour définitif à la France.

Dès la fin du XIXe siècle, la cité connut une industrie florissante (tuilerie, filature, chantiers de bateaux), dont l’essor fut facilité par la position géographique de la ville, carrefour de voies de communications.


Les dates clés

  • 53 av.-J.C.: les Romains chassent les Ménapiens de Watten
  • Ier-IIIe siècle: les romains construisent une voie militaire à Watten conduisant vers Cassel et Boulogne-sur-Mer
  • Ve siècle: les Francs chassent les Romains de Watten après deux années de combat
  • VIIe siècle: l’Aa est connue comme navigable entre St-Omer, Watten et Gravelines
  • 772: Watten est citée comme lieu ancien de Flandre
  • 831: Watten est connue sous le nom de «Villa Guadannia»
  • 874: présence d’une chapelle dédiée à Saint-Riquier
  • 881: Watten est détruite par les Normands
  • 1072: création de l’abbaye par Olfride et Robert le Frison
  • 1097: l’abbaye est consacrée à Notre-Dame
  • 1112: Watenes dans le Cartulaire de Bourgourg
  • 1168: décès du comte de Flandre Thierry d’Alsace, enterré à Watten
  • 1236: création de l’église paroissiale Saint-Gilles, dans le bourg
  • 1296: Robert II, comte d’Artois, attaque Watten
  • 1302: défaite des Flamands face aux Français à Watten
  • 1315: Watten se dote d’une organisation municipale
  • 1428: création du marché
  • Fin XVe siècle: reconstruction de l’abbaye
  • 1566: destruction du mobilier de l’abbaye par les révoltés protestants
  • 1608: arrivée des Jésuites anglais à l’abbaye
  • 1644: construction des fortifications par l’armée de Louis XIV
  • 1659: Watten est rendue à l’Espagne avec le Traité des Pyrénées
  • 1678: Watten devient définitivement française avec le Traité de Nimègue
  • 1763: les Jésuites anglais quittent le monastère
  • 1769: destruction de l’abbaye (sauf la tour et les murs d’enceinte) par l’évêque de St-Omer
  • 1789-90: à la Révolution, Watten dans le département du Nord
  • 1800: le clocher de l’église St-Gilles tombe lors d’une tempête
  • 1852: création de la filature Vandesmet
  • 1912: implantation des Tuileries du Nord
  • 1914-18: Watten échappe à l’invasion allemande. Occupation des troupes françaises et britanniques
  • 1939-40: cantonnement de troupes françaises et du génie anglais
  • 25 mai 1940: entrée de l’armée allemande à Watten
  • 6 septembre 1944: libération de Watten
  • 1960: fermeture des Tuileries du Nord
  • 1977: fermeture de la filature Vandesmet
  • 1994: un nouveau mécanisme est posé pour le moulin à vent
  • 2008: la tour de l’abbaye est rétrocédée à la Commune par l’Etat

A lire:

Dates clés de l’histoire de Watten

Watten, dont le nom signifie « passage à gué », a su conserver et entretenir les vestiges des siècles qui font sa fierté.

Continuer la lecture