Fêtes, traditions, géants, ducasses, braderies et brocantes

Watten possède de nombreuses fêtes et traditions. Tous les ans des braderies et des brocantes sont organisées à Watten pour le plus grand bonheur des chineurs.

Actualités


Les fêtes et cérémonies

Voici les fêtes et cérémonies organisées par la Ville et par le comité des fêtes « Watt’en fête ».

Calendrier des fêtes et cérémonies:


Les braderies et brocantes

Tous les ans des braderies et des brocantes sont organisées à Watten pour le plus grand bonheur des chineurs.

Calendrier des brocantes:



Les ducasses

Elles ont lieu en été et à la rentrée de septembre.

Calendrier des ducasses:



Les lotos

Calendrier des lotos:



Le carnaval

C’est une fête très populaire qui était très prisée après guerre et qui a été relancée à la fin des années 1990.

Les adultes, enfants et associations se réunissent pour un défilé très animé en musique à la mode dunkerquoise avec plumeaux, parapluies multicolores, chansons et rigodons. Le carnaval réunit un grand nombre de participants sous la conduite de l’harmonie-batterie l’Amicale.



La géante Watten’Dame

La Watten’Dame, géante de 4,50 mètres de haut rappelle le passé industriel de la ville, portant une tuile et une navette pour évoquer les anciennes tuileries et la filature.

Posée sur une barque elle rappelle le lien de la ville avec les canaux et le marais. Elle est réalisée en fibre de verre et polyester par l’atelier de Gérard Tricart à Strazeele. Elle peut aussi être portée comme un géant traditionnel.

Son baptême a eu lieu le 4 septembre 2011 à la salle Saint-Gilles, entourée de ses parrain et marraine, à l’occasion de la ducasse et de la braderie-brocante.

Le 21 janvier 2012 la Watten’ Dame a effectué sa première sortie à Coudekerque Branche à l’invitation de l’association La Ronde des Géants pour le lancement du calendrier des géants 2012.

Elle est mariée depuis 2015 à Klakke, géant de Zegerscappel.


Le géant Gilles Dindin

En 1709 un épicier du Haut-Pont à Saint-Omer composa une complainte, probablement en flamand, nommée « Voyage de Gilles Dindin aux Grandes Indes à Dunkerque ».

La chanson raconte en 45 couplets le périple de Gilles Dindin allant de Saint-Omer jusqu’au fameux cabaret dunkerquois « Aux Grandes Indes », en passant par Saint-Momelin et Watten. Inspirée de l’histoire de Saint-Momelin (par R. FLAHAUT, s’appuyant sur les dires du Baron du Teil), la complainte raconte avec forces détails et interprétations, parfois quelques exagérations ce voyage à coche d’eau.

Vers la fin du XIXe siècle le personnage réapparaît lors d’un cortège du carnaval de Watten, grâce à Firmin DEBAECKER qui se costuma en Gilles Dindin et inventa son accoutrement. Quatre vingts ans plus tard, Gilles Dindin devint un géant du carnaval par la volonté du comité directeur de l’Harmonie l’Amicale présidée par Raphaël DEREUDRE. Son armature est faite de bois, montée sur quatre rois, et il mesure environ cinq mètres de haut pour un poids de 150 kg. Il sort le lundi de Pentecôte lors du Carnaval d’Eté.


La Saint-Martin

La Saint-Martin est une fête traditionnelle en Flandre Maritime.



Un défilé d’enfants part à la nuit tombée à la recherche de l’âne de St Martin. Selon la légende, Saint-Martin aurait perdu son âne alors qu’il portait la bonne parole sur les côtes flamandes, près d’un village de pêcheur, futur Dunkerque.

Près de 400 enfants forment un cortège dans les rues de la commune, puis accompagnés par les musiciens de l’Amicale, ils retrouvent Saint-Martin en chemin. Ensemble ils se rendent à la salle Saint-Gilles pour une distribution de friandises offertes par la commune.

Partager sur:

Facebook Twitter Pinterest Linkedin
Envoyer par email Lien direct Imprimer Imprimer

Mise à jour le:
14 mai 2019