RAPPEL: La baignade est interdite dans les canaux et les rivières

La noyade est la première cause de mortalité chez les jeunes de moins de 25 ans. Derrière ce triste record, il y a des faits: 40 % de ces accidents mortels ont lieu dans des plans d’eau ou cours d’eau comme les fleuves, les canaux et les rivières navigables. Très attirants, en particulier l’été, quand il fait chaud, les cours d’eau sont strictement interdits à la baignade hors espaces aménagés.

RISQUE N°1: LA CHUTE MORTELLE EN SAUTANT DEPUIS UN PONT

A proximité des ponts, l’eau trouble cache des objets dangereux mais invisibles depuis la surface (blocs de béton, pieux métalliques ou rochers). De plus, les canaux et les rivières sont peu profonds. Le risque de se blesser gravement ou de faire une chute mortelle est réel.

RISQUE N°2: ÊTRE BLOQUÉ OU ASPIRÉ DANS UNE ÉCLUSE

Les écluses servent au passage des bateaux entre deux niveaux de cours d’eau et provoquent de nombreux mouvements d’eau. Une écluse, pour se remplir, aspire l’eau de la rivière en amont, créant ainsi de forts courants sous la surface. Une fois remplie, l’écluse ouvre ses portes pour permettre le passage du bateau sur la partie aval du cours d’eau. Chaque année, des personnes meurent aspirées et coincées dans les écluses.

RISQUE N°3: LA BAIGNADE INTERDITE LE LONG DES BERGES NON AMÉNAGÉES

Cours, canaux et rivières navigables ont la particularité de mêler courants forts et courants faibles, eau chaude et eau froide. Alors, remonter sur les berges non aménagées est souvent impossible. Chaque année, des personnes sont emportées par ces courants et ne parviennent pas à regagner la berge. C’est en général le choc avec un objet flottant (assommage) ou l’épuisement dans l’eau qui provoque la noyade.

Continuer la lecture de « RAPPEL: La baignade est interdite dans les canaux et les rivières »