Une nouvelle vie pour la bannière de la chapelle de la rue du Bois

La chapelle de la rue du Bois, dédiée à Notre Dame des Affligés, a été bâtie en 1875. Elle faisait autrefois l’objet d’une dévotion particulière au 15 août. Complétement restaurée en 1985 par l’association des Amis du Vieux Watten, et entretenue par les voisins, elle attire le regard des nombreux marcheurs qui fréquentent le chemin de randonnée qui la borde. Les ex-voto encore déposés aujourd’hui témoignent de l’intérêt qu’on lui porte.

Propriété communale, elle a fait l’objet de travaux notamment sur sa porte et ses abords sont entretenus. A l’intérieur s’y trouvait une bannière peinte dont on ne distinguait plus que les traits, le temps ayant effacé toutes les couleurs.

Une artiste peintre d’Eperlecques, Virginie Macrel, a été sollicitée et après une vingtaine d’heures de travail elle a pu remettre la bannière en état. Un superbe travail réalisé par l’artiste qui avait déjà à son actif la restauration de statues de l’église d’Eperlecques et de sujets de crèche.

C’est une bannière en lin sans doute d’originie, j’ai eu un peu de mal à retrouver les couleurs, mais j’ai réussi a reconstituer le dessin et le remettre en couleurs, un vernis protecteur est venu parfaire le travail“,  indique la restauratrice membre du club l’Etoile des Arts d’Eperlecques.

Lundi 31 mai Virginie Macrel est venue remettre au maire et aux élus présents la bannière restaurée qui a retrouvé sa place dans la chapelle communale.

Les frais engendrés par sa restauration ont été financés par plusieurs donateurs.